Evénements ALI - Lyon

26 SEPTEMBRE 2018 à 21h00

SOIREE INAUGURALE DES ENSEIGNEMENTS DE L'ALI LYON

La psychanalyse est une pratique de lecture qui ne s'exerce pas seul.

placebellecour promenons nous tilt

Notre association a pour but premier la transmission de la psychanlyse, et nous vous proposons encore cette année des groupes delectures des séminaires re-liés sous différents thémes

Cette soirée à pour but de présenter ce panel d'en-saignement.

 

60, rue des Rancy LYON 03

de 21h00 à 22h30


 

Mardi 25 septembre à 20h30

imageCycle de Conférences : Les pathologies de l’identité

ETUDES PRATIQUES DE PSYCHOPATHOLOGIE

Jean-Luc de Saint-Just

Qu’entend-t-on par identité ?

Sujet d’actualité s’il en est, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est le plus souvent mal posé.

Cependant c’est un paradoxe pour des psychanalystes de parler d’identité quand Freud et Lacan ne parlent eux que d’identification.

Comment comprendre les raisons pour lesquelles Freud comme Lacan ne parlent pratiquement jamais d’identité quand cette notion est pourtant si rependue dans les sciences dites humaines ?

De quoi parle t-on lorsque l’on parle d’identité ou d’identification ? Comment opèrent ces processus, voire ce qu’implique aujourd’hui le fait même d’utiliser l’un ou de l’autre de ces signifiants ?

 

Jean-Luc de Saint-Just est psychanalyste à Lyon, membre de l’ALI et cofondateur de l’ALI/Lyon. Il est docteur en psychopathologie et psychologie clinique.

Ces conférences des Études Pratiques de psychopathologie sont ouvertes à tout ceux que ces questions intéressent,

Dans les locaux du CNAM Auvergne-Rhône-Alpes, « Le Cubix » 4 rue Ravier – LYON 7
métro ligne B – station Place Jean-Jaurès


Mercredi 27 Juin 2018 à 21h00

rencontre –  conversation avec
OLIVIER HAMANT

La sous-optimalité du vivant

PastedGraphic 1

 

La redondance, la lenteur, l’aléatoire… Autant de notions perçues négativement dans une société qui privilégie la performance, le contrôle et la vitesse à tous les niveaux et dans tous les secteurs.

Pourtant, nous avons bien le sentiment confus d’une inadéquation contre-nature de ce dogme de l’optimum.

Que nous apprennent les sciences de la vie ? S’il existe bien des mécanismes biologiques d’une efficacité redoutable, des progrès récents mettent surtout en avant le rôle fondamental des erreurs, des hétérogénéités, des lenteurs dans la construction et la résilience des organismes vivants. Notre vraie nature serait-elle dès lors sous-optimale ? En quoi une sous-optimalité d’inspiration biologique peut-elle constituer un contre-modèle au credo de la performance et du contrôle dans l’anthropocène ?

Olivier Hamant est chercheur, biologiste, au laboratoire de reproduction et développement des plantes (ENS de Lyon). Il co-organise également une école thématique et interdisciplinaire sur la nouvelle relation de l’humanité à la nature, dans le cadre du collectif anthropocène de l’ENS de Lyon.

 

 

ALI Lyon – 60, rue des Rancy – LYON 3
métro ligne B – station Part-Dieu ou ligne D – station Garibaldi / bus C7 – Rancy ou C13, C25 Part-Dieu-Renaudel


 

 

 

LE MARDI 12 JUIN 2018 de 20H30 à 22H30

SÉMINAIRE CINÉMA, ENTRE PHILOSOPHIE ET PSYCHANALYSE  2017-2018

Nouvelles vagues, Nouveaux récits

SAMEDI

 

 

Il sera discuté le film

Samedi soir et dimanche matin 1960

de Karel Reisz, avec Albert Finney (Arthur Seaton), Shirley Ann Field (Doreen Gretton), Rachel Roberts (Brenda), Hylda Baker (tante Ada), Norman Rossington (Bert) d'après le roman d’Alan Sillitoe, 

Au cœur du Pays noir, à Nottingham, Arthur Seaton jeune tourneur dans une usine de bicyclettes travaille avec acharnement pour se payer du bon temps, le week-end venu, et oublier la monotonie de son dur labeur. Chaque samedi soir, il se rend au pub, y retrouve sa maîtresse Brenda la femme du contremaître de l'équipe de nuit s'y saoule et termine la nuit chez elle. Le dimanche, avec son cousin, il va à la pêche au bord du canal …..

 

 Cette réunion se tiendra dans les locaux de l’Anticafé  ANTICAFE

9 rue du bât d’argent à Lyon 1er (près de la rue de la république)

 

Il sera demandé une participation aux frais de 10 € au cours de cette séance pour la location de la salle.

Contact : Stéphane Deluermoz,  et David Chabin, philosophe,


 

LE MERCREDI 27 JUIN à 21:00

RENCONTRE – CONVERSATION AVEC

OLIVIER HAMANT

La sous-optimalité du vivant

PastedGraphic 1La redondance, la lenteur, l’aléatoire... Autant de notions perçues négativement dans une société qui privilégie la performance, le contrôle et la vitesse à tous les niveaux et dans tous les secteurs.

Pourtant, nous avons bien le sentiment confus d’une inadéquation contre-nature de ce dogme de l’optimum.

Que nous apprennent les sciences de la vie ? S’il existe bien des mécanismes biologiques d’une efficacité redoutable, des progrès récents mettent surtout en avant le rôle fondamental des erreurs, des hétérogénéités, des lenteurs dans la construction et la résilience des organismes vivants. Notre vraie nature serait-elle dès lors sous-optimale ? En quoi une sous-optimalité d’inspiration biologique peut-elle constituer un contre-modèle au credo de la performance et du contrôle dans l’anthropocène ?

Olivier Hamant est chercheur, biologiste, au laboratoire de reproduction et développement des plantes (ENS de Lyon). Il co-organise également une école thématique et interdisciplinaire sur la nouvelle relation de l’humanité à la nature, dans le cadre du collectif anthropocène de l’ENS de Lyon.

ALI Lyon – 60, rue des Rancy – LYON 3

métro ligne B – station Part-Dieu ou ligne D – station Garibaldi / bus C7 – Rancy ou C13, C25 Part-Dieu-Renaudel


 

 

Module de Recherche

Liste des événements

- Mar 20 Nov, 2018
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 04 Déc, 2018
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 18 Déc, 2018
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 15 Jan, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
- Mar 29 Jan, 2019
EPP 1ère année
EPP 1ere année
Enseignement psychanalyse 03